Choisir la meilleure isolation thermique : Comment y procéder ?

Afin de garantir le confort des habitants d’une maison et de réduire les dépenses énergétique, l’isolation thermique est un procédé à ne pas négliger. Elle consiste à réduire les déperditions énergétiques. De nos jours, divers alternatives sont disponibles en termes d’isolation. Pour bien faire le choix, vous trouverez ici les détails.

Pourquoi isoler la maison ?

L’isolation consiste essentiellement à économiser et à garantir le confort des habitants de la maison. Il existe l’isolation phonique ainsi que l’isolation thermique. La première se réfère à l’isolation du bruit intérieur et extérieur. Cela permet notamment d’éloigner les nuisances sonores.

Quant à la seconde, elle offre la possibilité de se protéger face à la chaleur et le froid. Lorsque l’isolation thermique est performante, elle permet de réduire les déperditions caloriques et les échanges de chaleur. Cela limite le recours au chauffage en hiver et à la climatisation en été, diminuant ainsi la consommation en électricité.

En baissant cette consommation en énergie, vous contribuez à la réduction de l’émission de gaz à effet de serre. Vous prenez ainsi part dans la préservation de l’environnement.

Choisir l’isolant thermique

Le choix de l’isolant thermique dépend amplement des différentes particularités de l’habitation et de vos préférences personnelles. Pour vous aider dans votre choix, vous pouvez explorer le site toituresstreveler.be. Les isolants les plus utilisés sont les minéraux. Il s’agit, entre autres, de la laine de verre, la laine de roche et autres. Bien qu’ils ne soient pas très écologiques, certains fabricants ont décidé de les lier à des éléments naturels pour permettre leur recyclage.

Par la suite, on retrouve l’isolant synthétique. Ce dernier est issu du pétrole ou des dérivés. A l’instar, nous pouvons citer le polystyrène. Accessible à moindre coût, ce type d’isolant attire un grand nombre d’utilisateurs. De plus, sa performance thermique est satisfaisante. Par contre, il est assez difficile de recycler le polystyrène.

Depuis quelques années, le recours aux isolants naturels a augmenté. Ces derniers se distinguent par leur caractère respectueux de l’environnement et de la santé. On peut notamment faire usage de l’ouate de cellulose ou encore du chanvre.

Les zones prioritaires

Généralement, la déperdition énergétique a lieu à travers les combles ainsi que la toiture. En effet, 30% de la chaleur qui s’échappe d’une maison mal isolée vient des combles et de la toiture. Ainsi, cette zone est à isoler en premier afin d’améliorer l’isolation thermique de la maison.

Par la suite, il faudrait s’occuper des murs notamment les parties froides et celles qui font face à la pluie. Cela permettrait de les préserver contre l’humidité.

Puis, les portes et fenêtres sont à bien isoler. Cela peut être effectué en adoptant du survitrage ou bien un double ou triple vitrage. Les planchers sont aussi à isoler.

Comment connaître l’isolation adéquate ?

Pour choisir la meilleure isolation de son logement, il est essentiel de procéder à un bilan thermique. Ce dernier est entrepris par un professionnel. Il se chargera d’étudier la conformité de la maison à la réglementation en vigueur.

Grâce à ses compétences et expériences, il pourra déterminer les sources de déperditions de chaleur. Cela lui permettrait d’identifier votre consommation et vos besoins en chauffage.

Suite au bilan, le professionnel vous exposera tous les ponts thermiques à supprimer. Les ponts thermiques sont les zones où la barrière isolante est détériorée. D’où le passage facile de la chaleur. Le professionnel dispose de l’outil approprié pour détecter ces ponts thermiques et vous conseillera sur la meilleure méthode d’isolation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *