Démoussage de toiture : quand et comment procéder ?

Démoussage de toiture quand et comment procéder

Progressivement, des végétaux se mettent à proliférer sur la toiture, peu importe le matériau utilisé. Cela donne visiblement un aspect négligé avec tous ces lichens et autres algues qui débordent. Sans un minimum d’entretien, la conséquence peut être préjudiciable à la couverture et son étanchéité. Le confort du logement diminuera, et les occupants le ressentiront. La chose à faire consiste à démousser la toiture. Quand le faire, mais surtout comment procéder ?

Le moment pour démousser

Le moment pour démousserLa date pour traiter mousses et lichens sur toiture dépend de deux facteurs. Il s’agit :

  • Du matériau de la couverture : les végétaux se développent plus vite sur les ardoises et les tuiles ;
  • La pente du toit : qui peut être plus ou moins raide.

Le climat a également une grande incidence, car les écarts de températures et les fortes intempéries participent à la formation de mousse. Il en est de même pour l’environnement immédiat du domicile, selon qu’il y ait une proximité avec des arbres ou non. Dans le cas d’une nouvelle construction, il est recommandé d’attendre une décennie avant de démousser pour la première fois. Par contre, l’opération doit être plus fréquente pour les habitations plus anciennes.

Dans ce cas, vérifier l’état de la toiture et démousser est recommandé tous les deux ans. Ne faites rien vous-même, car un spécialiste est mieux recommandé pour ce type de travaux. Monter sur une toiture peut être dangereux, et vous n’avez certainement pas les compétences pour cela. Ceux qui possèdent un jardin doivent éviter le démoussage en automne. C’est la période où les feuilles tombent le plus. Vérifier la météo est important, pour que l’application des traitements se fasse bien.

Comment démousser ?

Comment démousser ?Commencez l’opération par un nettoyage des gouttières, afin d’éliminer les débris qui y sont. Frottez ensuite la toiture pour la débarrasser des traces visibles de végétaux. Pour cela, il faudra utiliser une brosse assez dure et de l’eau. L’usage de détergent est proscrit, et notamment de l’eau de Javel. Vous ne réussirez qu’à endommager vos tuiles, et surtout les ardoises. Quant au rinçage, il peut se faire avec un tuyau ou un nettoyeur. Qu’il soit basse ou moyenne pression n’a pas d’importance.

Par contre, il ne faudra pas utiliser un nettoyeur haute pression au risque de détériorer le matériau de couverture. Dès que la toiture est nettoyée, il faut à présent appliquer un produit particulier. Son rôle est de freiner l’apparition des végétaux. Il s’agit quelques fois d’hydrofuges, dont le rôle est de lutter contre :

  • Les mousses ;
  • Les algues ;
  • Les champignons.

De plus, le matériau de couverture gagnera en imperméabilité. Les probabilités d’infiltration et dégâts causés par le gel sont diminuées. L’application doit se faire du haut vers le bas de la toiture, en plusieurs couches au besoin. Un rinçage peut être nécessaire, mais il faudra considérer l’état initial du toit pour l’envisager. Dans le cas contraire, les déchets s’en iront avec la prochaine pluie.

Le démoussage est une opération qui permet de nettoyer la toiture, et lui conférer de la durabilité. La fréquence à laquelle opérer est de 10 ans pour une nouvelle construction, et de 2 ans pour une ancienne. Quant à la procédure, contacter un spécialiste est la meilleure chose à faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *